Le Cercle Chromatique - POOL#1 Pratiques éditoriales et éco-conception

Mardi 30 avril 2024

11H00 - 16H00

Amphithéâtre du mûrier

14 rue Bonaparte, 75006 Paris

ENTRÉE LIBRE

Le Cercle Chromatique invite l’association française des commissaires d’exposition (CEA) à présenter « POOL#1 Pratiques éditoriales et éco-conception », une journée de conférence et échanges autour des pratiques curatoriales écologiques.

Ce temps d’échanges proposé par une équipe de curatrices, Madeleine Filippi, Pauline Lisowski, Claire Luna et Bettie Nin, membres de l’association CEA, a pour origine des réflexions qui nourrissent actuellement la création de nouvelles pratiques curatoriales. Nombreux·ses sont les artistes dont le travail artistique nous invite à prendre conscience de la nécessité de créer différemment, dans un cycle vertueux et en minimisant les impacts sur la planète.

Qu’en est-il des curateur·ice.s ?

Ce moment de discussion permettra un partage de ressources et d’expériences, le croisement des pratiques, des attitudes et des pensées favorisant une intelligence collective.

Un document présentant des méthodes de travail favorisant l’éco-conception, le réemploi, la mutualisation et la transmission sera ensuite disponible en ligne sur le site de CEA.


Organisation de la journée :

11h-13h – Conférence « L'écoconception appliquée au commissariat », par Laurence Perillat (co-fondatrice de Les Augures)

Les Augures accompagnent les acteurs du monde culturel dans leur transition écologique et leur capacité d’adaptation et d’innovation. Créé en 2020, ce collectif rassemble quatre expertes du monde de l’art, de l’innovation et de l’économie circulaire.

14h-16h – Conversation guidée par les curatrices Madeleine Filippi, Pauline Lisowski, Claire Luna et Bettie Nin


Claire Luna est historienne de l’art, critique d’art et commissaire d’exposition indépendante. Elle a réalisé ses recherches aux Etats-Unis et dans de nombreux pays d’Amérique latine (Pérou, Équateur, Colombie, Paraguay, Uruguay, Cuba) avec lesquels elle travaille régulièrement.

Membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art), elle fait partie du conseil d’administration de CEA, du collectif Jeunes Critiques d’Art et du bureau des commissaires à POUSH. Co-fondatrice du laboratoire de recherche « l’Echo du vivant » au CAC La Traverse et membres de RADICANTS (2022), la coopérative de curateur·ices fondée par Nicolas Bourriaud, elle a enseigné la théorie de l’art à l’université Paris 8.
 

Bettie Nin est une artiste plasticienne pluridisciplinaire, poétesse et curatrice, membre du Laboratoire des Arts de la Performance, co-fondatrice du Laboratoire « L’écho du Vivant », et co-fondatrice et directrice du centre d’art contemporain d’Alfortville La Traverse. Sa pratique artistique explore les problématiques sociétales, migratoires et écologiques. Sa démarche curatoriale s’inspire de la philosophie permaculturelle qui vise à favoriser le bien-être de tous les vivants, et de leur environnement, en privilégiant le local et le coopératif.
 

Diplômée d’un Master en Histoire de l’Art et en Ingénierie culturelle de la Sorbonne, Madeleine Filippi est depuis 2011 commissaire d’exposition et critique d’art indépendante au sein d’institutions culturelles publiques et privées (Beirut Art Fair, Colombo Art Biennale, Frac champagne Ardenne, Saison France-Roumanie etc.). Elle oriente ses recherches autour des axes : Mémoire(s) – Langage(s), vecteurs et témoins des enjeux environnementaux et sociétaux actuels. Son approche curatoriale est pensée dans le prolongement de sa pratique critique, emprunte de philosophie et de sociologie.

Elle contribue aujourd’hui à différents magazines et catalogues d’expositions sur les scènes émergentes et le marché de l’art en France et à l’étranger (Art press, Le Quotidien de l’Art, L’art même etc.). Madeleine Filippi est co-présidente de CEA et membre de l'AICA France. Elle a été nominée au Prix de l’AICA en 2020.
 

Pauline Lisowski est une artiste jardinière, critique d’art et curatrice, membre de CEA et de l’AICA.

Elle développe une démarche de critique d’art et de curatrice centrée sur les questions de soin, de relation à la terre, au paysage, au territoire. Ses recherches portent sur les relations entre les disciplines et sur la manière dont un projet artistique peut s’installer sur le territoire, dans le temps long. Elle collabore régulièrement à l’observatoire de l’art contemporain, écrit dans la revue Artension et dans le média Impact Art News édité par l’association Art of Change 21.

Elle est également co-fondatrice du Lab L’écho du Vivant.


Une coproduction de CEA et du CAC La Traverse, centre d’art contemporain d’Alfortville.

Fondée en 2007, CEA / Association française des commissaires d’exposition est un réseau professionnel ayant pour objet de conduire tout type d’action susceptible de promouvoir l’activité des commissaires d’exposition sur le territoire français, européen et à l’international.

Le CAC La Traverse, centre d'art contemporain d'Alfortville La Traverse est membre du réseau TRAM. Inauguré en 2014, il a été municipalisé en 2024 et fait, depuis, partie des structures culturelles de la ville. La Traverse est un projet local d'art social, relationnel, éthique et collaboratif pensé par Bettie Nin et Cédric Taling avec le soutien de Luc Carvounas, Maire d'Alfortville. Lieu d'expérimentations et d’accueil d'expositions d’artistes confirmé·e·s ou émergent·e·s, de performances et de concerts, de résidences de création, de rencontres, de causeries, de projections de films, d’ateliers de pratique artistique et d'autres projets, la spécificité de La Traverse est de créer une transversalité entre les arts plastiques, les sciences de l’environnement et les sciences humaines (sociologie, etc.) mais aussi la danse, la littérature, la philosophie, le spectacle vivant, les sciences dures, etc.